Il était une fois, à la fin de 2012, un petit gars de Val-d’Or qui avait besoin de se motiver pour courir pendant la saison froide. Notre ami Vincent avait eu connaissance, par la magie de l’internet, qu’il existait des clubs des «100 miles» aux États-Unis. Ces clubs scolaires demandaient aux enfants de courir 100 milles pendant toute l’année. Devant cette merveilleuse idée, il imagina un défi similaire qu’il lança à son ami Sébastien qui habitait la lointaine contrée d’Abitibi-Ouest. Sébastien et son épouse s’était justement inscrit à leur premier marathon qui avait lieu sur la Muraille de Chine au mois de mai suivant dans le but d’amasser des fonds pour la recherche sur la fibrose kystique.

Or, au lieu de faire les 100 milles jusqu’en juin, Vincent voulut mettre un peu de piquant dans le défi et proposa à son ami de le faire en 100 jours! Le défi devait commencer le 1er décembre et se compléter le 10 mars…

Le temps froid et le temps des fêtes devenaient ainsi des obstacles naturels aux participants! Pas question de manquer une journée de course, sinon, le valeureux coureur devait recommencer le défi au complet! Après l’écriture de quelques règlements ludiques et un petit serment sur l’honneur, il envoya le défi à Sébastien et invita quelques amis au passage, et ce 4 jours avant le 1er décembre.

C’est alors que la magie de « pré-Noël » opéra! De quelques amis au départ, une avalanche de demandes pour s’inscrire déferla sur Vincent et Sébastien. Très rapidement, deux précieux amis sont venus prêter main-forte à nos deux joyeux lurons. Éric et Manon ont apporté un soutien indéfectible et jour après jour le quatuor travailla avec acharnement pour dynamiser le mouvement et orchestrer la logistique du défi.

Les premières journées du défi furent plutôt chaotiques : mettre à jour le Facebook du groupe, ajouter des participants, créer un blogue, créer une tableau en ligne pour enregistrer les km, répondre aux nombreuses demandes des médias… Une semaine après le début du défi, nos joyeux organisateurs des « 3 coins » de l’Abitibi-Témiscamingue se sont enfin rencontrés pour tenter de mieux dompter ce nouveau monstre qui venait de naître. Ils réalisèrent comment ce défi improvisé motivait beaucoup de personnes à prendre quelques minutes dans leur journée bien chargée pour penser à eux et leur santé.

L’histoire se continue depuis à chaque hiver et chaque jour, plusieurs centaines de personnes nous aident à écrire ce conte de fées. Chose certaine, tous les participants au défi, par leur engagement et leur motivation, vivront heureux et en santé pendant de longues années!!!

L’équipe de MotivActif au Salon de la Course à pied de Montréal en 2015.